Voyager dans le temps en Chine à travers ses sites historiques

Aujourd’hui, la Chine figure parmi les destinations touristiques les plus prisées, ne serait-ce que pour ses trésors historiques. Avec sa riche et longue histoire de plus de 100 000 ans, l’Empire du Milieu attire de nombreux voyageurs pour ses monuments historiques les plus remarquables au monde et ses constructions traditionnelles vieilles des millénaires. La Chine renferme d’innombrables palais historiques qui ont tous façonné l’histoire du pays. Elle offre aussi à ses visiteurs ses beaux villages anciens qui sont le creuset de l’histoire du pays. Voici alors pour vous un guide pratique pour un petit détour de votre voyage dans le temps dans cette contrée lointaine.

La Chine et ses monuments historiques

Lorsqu’on parle des monuments historiques chinois, les sites comme la Grande Muraille, la Cité Interdite, l’Armée de terre ou le Palais d’Été sont les plus souvent cités. Mais, le pays possède bien d’autres vieux édifices tout aussi importants que ces derniers que vous pouvez visiter lors de votre séjour en Chine. On citera, par exemple, le Palais du Potala et le Palais de Mukden.

Le palais du Potala

Ce palais est une forteresse, un symbole de Lhassa et de tout le Tibet. Se trouvant à 3 700 mètres d’altitude, il est le plus grand, le plus intact des châteaux antiques du pays et le plus haut palais au monde. C’est le roi Songtsen Gampo qui fit construire ce palais royal, dans les années 630. Toutefois, ce n’est qu’en 1645 que les travaux de reconstruction sous sa forme actuelle furent entamés par le Vème Dalaï-lama pour lui servir de résidence d’hiver.

S’élevant tranquillement sur une hauteur de 119 mètres, ce bloc sans fissure a, en lui-même, une superficie de 130 000 m2. En ajoutant le lac, le jardin et le mur d’enceinte, on arrive à une superficie totale de 360 000 m2. Ce qui est deux fois plus que celle de la Cité Interdite de Pékin.

Cette majestueuse et imposante bâtisse rouge et blanche est un incontournable pour votre voyage au Tibet, en Chine. Pour visiter le palais, la période qui s’étend de mars à octobre est l’idéale.

Le palais de Mukden

Construit dans les années 1625, le palais de Gugong ou Mukden est un ancien palace impérial. Cette ancienne résidence des empereurs suscite un émerveillement chez ses visiteurs du fait de sa beauté éblouissante. Cette splendide bâtisse de Shenyang est l’un des deux ensembles royaux majeurs en Chine à l’heure actuelle. Elle est le premier palais de la dynastie Qing avant l’installation de cette dernière dans la Cité Interdite de Pékin. Les monuments qui composent cette oeuvre d’art sont actuellement inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Les villages anciens de l’Empire du Milieu

Comme l’histoire de la Chine remonte à plusieurs milliers d’années, il existe dans le pays un grand nombre de villages anciens qui vous apprendront l’histoire ancienne du pays à travers leurs architectures et les traditions ancestrales qu’ils renferment. Parmi eux, deux sortent du lot : les Villages anciens du Hakka et les Villages de Wuyuan.

Villages anciens du Hakka

Ces villages se trouvent dans la province de Fujian et sont essentiellement peuplés par l’ethnie Hakka. Ce dernier est considéré au pays natal de Meizhou comme les chinois les plus traditionnels.

Le Hakka se démarque surtout par leurs bâtiments communautaires appelés « tulou Hakka », « Tulou », «Tulou du Fujian » ou « forteresse Hakka ». Ce sont des maisons traditionnelles, des châteaux orientaux aux structures architecturales uniques au monde. De par leurs formes, ces édifices étranges s’apparentent plutôt à des forteresses, à des vaisseaux spatiaux telle une soucoupe volante géante posée en plein milieu de la campagne.

Beaucoup disent que les tulou sont très anciens, mais le premier recensement de ces grandes bâtisses en argile date de 1558 et la construction s’est poursuivie jusqu’au XXème siècle. Entre les années 1550 et 1970 par exemple, treize tulou ont été construits à Hekeng. Cependant, le monde entier, y compris la Chine, n’apprend l’existence de ces constructions atypiques que dans les années 1950. Ce n’est que trente années plus tard que le tulou du sud du Fujian est connu du grand public.

Villages de Wuyuan

Pour beaucoup, les villages de Wuyuan sont les plus beaux villages anciens de Chine. Il suffit de visiter la région pour que ces paroles soient vite confirmées. À peine les randonneurs y mettent le pied qu’ils sont ravis par ces merveilles historiques. Ces petits villages figés dans le temps, avec leur architecture traditionnelle si singulière, permettent aux visiteurs de faire un voyage dans le passé.

Il existe en tout dans le canton de Wuyuan 14 villages, mais le village de Shangrao est un must see lors de votre voyage dans ce comté. C’est un village-musée tout à fait original avec ses bâtisses qui valent vraiment le détour. Le village est aussi connu pour son pont arc-en-ciel qui fut construit sous la dynastie des Song du sud (420-479). C’est un des ponts les plus anciens de Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *