Vie Pratique

Le guide d’investissement dans une location de courte durée

Louer son domicile pour une courte durée ou une location saisonnière, comme par exemple pendant les périodes estivales ou seulement pour les weekends. En fait, ce genre de locations n’est apparu que récemment et s’est vu s’étendre aux centres-villes et plus seulement près des plages ou des montagnes. Les lois contrôlant ce genre de locations varient selon le type de résidence (principale ou secondaire).

Pourquoi se lancer dans l’investissement de courte durée ?

Comme toutes les affaires d’argent ou d’investissement, la location à courte durée jouit de quelques avantages et d’inconvénients. Parmi ces avantages, on citera :

  • La rentrée d’argent supplémentaire qui compensera vos dépenses.
  • Avoir toujours quelqu’un dans votre résidence notamment si c’est un second domicile ce qui permettra son entretien.
  • En cas de bonne rentabilité, la banque vous facilitera l’obtention de prêts immobiliers.
  • Les avantages fiscaux.
  • La variété de choix des locataires qu’ils soient vacanciers, visiteurs, étudiants ou autres.

Les inconvénients de cet investissement

L’entretien de votre résidence est primordial vu que les locataires ne s’attarderont pas chez vous. Donc, le maintien et la gestion de votre domicile est de mise. Prenez garde à toujours changer vos serrures car on ne sait jamais qui pourrait revenir à votre insu.

Vous devez être présent, ou bien déléguer la tâche à un agent qui veillera aux besoins de vos locataires. En plus de tout cela, le marché de la location de courte durée comporte une très grande concurrence.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur faro-immobilier.fr.

Les étapes à suivre pour investir dans la location courte durée

investir dans l'immobilierLes démarches concernant ce genre d’investissements sont simples. Après l’obtention d’une autorisation administrative auprès de votre mairie, vous commencerez la recherche de clients à travers les réseaux sociaux ou de simples annonces sur les sites immobiliers. Les tarifs seront fixés par les propriétaires mais ce seront des tarifs qui suivront les normes du marché.

Hormis ces quelques démarches, avant de se lancer, il faudra quand même faire une analyse du marché pour connaitre les zones les plus rentables et choisir son emplacement en fonction de cette analyse. Autre point important, se renseigner concernant les impôts et les fiscalités à payer, notez cependant, que leurs conditions en la matière sont très favorables.

Les différentes appellations de la location courte durée

En formulant vos annonces, tachez d’inclure les différentes dénominations de ce genre d’investissements. Afin de pouvoir être bien clair et de s’adresser à un plus grand nombre de personnes, vous y inclurez des mots clés comme : sous location, gite, meublé, de tourisme, résidence saisonnière, etc

En somme, l’investissement dans la location courte durée est un marché qui se développe sans cesse en dépit des quelque inconvénients sus-cités. Que ce soit un appartement, un studio ou une villa, un loft ou même un bateau tout est bon à prendre. Même les gens qui se déplacent pour le travail optent de plus en plus pour ce genre de résidences plutôt que les hôtels, ce qui vous fera toujours plus de locataires.

Laisser un commentaire