choisir vélo électrique de descente

Pourquoi choisir un vélo électrique de descente ?

Dernier arrivé sur le marché, le vélo à assistance électrique s’impose comme la nouvelle tendance chez les amateurs de VTT. Chez les adeptes de descente, le choix est néanmoins partagé entre un VTT électrique et le modèle traditionnel. Faut-il franchir le cap et basculer vers le VTT de descente électrique ? Et que peut-il apporter de plus qu’un VTT classique ?

Fonctionnement d’un VTT de descente électrique

Doté d’un moteur et d’une batterie, un vélo à assistance électrique est capable de produire de l’énergie qui va le faire avancer. Son fonctionnement est régi par un capteur magnétique, qui actionne la fonction d’assistance électrique et qui régule la vitesse. Lorsque le cycliste va pédaler, ce capteur reçoit donc l’information et le transmet au variateur qui va, à son tour, calculer la puissance avec laquelle le moteur doit fonctionner. Cette transmission d’informations basées sur le mouvement du cycliste permet de maintenir la sécurité. Lorsque celui-ci cesse de pédaler, le moteur va par exemple cesser de délivrer une puissance, et le vélo va s’arrêter.

L’autonomie de la batterie varie d’un modèle à un autre. Les informations la concernant seront toutefois renseignées avec le modèle, comme sur le site https://lacyclerie.fr.

avantages vélo électrique de descente

Les avantages des vélos électriques de descente

L’utilisation d’un VTT électrique permet d’élargir le champ des possibles pour les amateurs de descente. Le vélo va en effet les assister pendant leur pratique. Il permet ainsi de réaliser davantage de montées et de descentes et d’augmenter l’intensité de la pratique, sans s’épuiser rapidement. Grâce à l’assistance du moteur, la remontée se fait rapidement, sans fournir énormément d’effort. Le moteur peut en effet fournir jusqu’à 90 % de l’énergie nécessaire pour avancer. Dès lors, il est possible d’aller plus loin, mais aussi plus haut lors de la montée.

À travers les montées, l’assistance électrique peut donc soulager le cycliste. Cela lui permet de profiter pleinement des montées en dénivelé et de maîtriser ses mouvements. Le poids de la batterie n’a d’ailleurs aucun impact sur l’équilibre du vélo.

Grâce au VTT électrique, les amateurs de descente pourront évoluer plus rapidement dans cette discipline et se faire plaisir autant qu’ils le souhaitent.

Choisir son VTT électrique de descente

Avec le nombre de marques qui proposent aujourd’hui ces VTT électriques, les cyclistes ont un large choix. Les modèles sont toutefois différents d’une marque à une autre. Aussi, pour bien choisir, il faut tenir compte de :

  • L’assistance : il est possible de choisir entre un vélo doté d’un capteur de mouvement ou un autre équipé d’un capteur de force. Pour le premier, l’assistance électrique se déclenche après deux ou trois coups de pédales, et fonctionne indépendamment du rythme auquel le cycliste pédale. Le capteur de force permet en revanche au cycliste d’enclencher l’assistance dès qu’il commence à pédaler. La puissance va également augmenter progressivement.
  • La batterie : l’autonomie de la batterie dure environ sur 40 à 80 km. Elle va néanmoins dépendre de l’utilisation du vélo.
  • La solidité et la maniabilité du vélo : le cadre du vélo doit être suffisamment solide pour profiter d’une meilleure utilisation. Il faut également vérifier la taille du cadre pour savoir s’il est facile de manier le vélo une fois sur piste.
  • Le poids : les VTT électriques existent pour des poids allant de 15 à 30 kg.

Les amateurs de descente auront également le choix entre un VTT électrique de descente (downhill) ou un VTT all mountain ou Enduro. Si le VTT all moutain peut s’utiliser un peu partout, le VTT de descente est davantage destiné aux pratiques des remontées, des descentes et des sauts sur des terrains très dénivelés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *