Maison

Acheter un monte-escalier pour garder son autonomie à la maison

Avec l’âge et les problèmes de santé, certaines personnes ont du mal à se déplacer dans la maison, notamment quand il s’agit de monter et descendre les escaliers. Mais grâce à l’avancée de la technologie, il est désormais possible de franchir cette démarche en toute sérénité en installant un monte-escalier à la maison. Cet appareil permet d’améliorer l’autonomie des seniors ou ceux à mobilité réduite qui vivent dans une maison à étage. Ce dispositif représente ainsi un investissement très important.

Combien coûte un monte-escalier ?

Lorsqu’une personne vieillit, passer d’un étage à un autre devient un grand défi car cela demande beaucoup d’efforts physiques. Pour leur faciliter la vie, il existe deux solutions : déménager dans une maison deplain-pied ou acheter et installer un monte-escalier. La deuxième option s’avère plus appropriée afin de profiter de sa maison aussi longtemps que possible. De plus, le monte escalier est beaucoup moins cher que de changer d’adresse. En effet, l’installation de cet appareil permet au senior d’être autonome dans ses déplacements et de gravir les escaliers en toute sérénité sans l’aide d’une tierce personne. Que ce soit pour monter ou descendre, le trajet se fait tranquillement et le dispositif s’arrête automatiquement à l’arrivée. En plus, il existe un monte escalier exterieur permettant de faire des allers-retours dehors comme dans le jardin, le balcon, la véranda, etc.

Le prix d’un monte-escalier dépend de plusieurs éléments. La marque est un des critères qui déterminent le coût de l’appareil. Sur le marché, ce dispositif se décline sous différentes marques. Ce n’est pas tout, les accessoires intégrés peuvent aussi influencer le prix. Un monte-escalier d’entrée de gamme est un bon choix si on veut économiser sur le projet d’installation. Ceux qui disposent d’un budget limité peuvent opter pour un modèle moyen de gamme. Et pour bénéficier d’un équipement luxueux, un appareil haut de gamme sera parfait.

Les différents types de monte-escalier

Pour bien choisir un monte-escalier lors de l’achat, il convient de connaître les différents modèles disponibles sur le marché. On peut citer d’abord le diable monte-escalier qui pourrait servir n’importe où. Ce modèle permet de franchir les escaliers très facilement. Il est doté d’un frein pour assurer plus de sécurité à l’usager. Il y a aussi la chaise élévatrice qui se compose d’un rail fixé sous le plafond et une chaise parcourant ce rail. La particularité de ce système réside sur le fait qu’il est possible de replier les parties mobiles du dispositif pour laisser libre l’escalier. Le marché propose également un modèle électrique qui est certainement le plus populaire. Il est constitué d’un fauteuil fixé sur des rails monté le long des escaliers. Les commandes se trouvent sur le siège et aux extrémités des rails pour appeler le siège à distance.

On trouve aussi le modèle de monte-escalier droit qui s’installe tout simplement en mettant en place le rail sur les escaliers droits. La technologie a également permis aux concepteurs de réaliser un équipement innovant semblable aux ascenseurs standards. C’est le monte-escalier Mini Ascenseur. Avec cet appareil, il n’est pas nécessaire d’avoir une grande surface pour l’installation. Pourtant, il répond à tous les besoins des personnes ayant du mal à gravir les escaliers. Et enfin, il existe le monte-escalier tournant qui semble être le plus difficile à poser. Cependant, il s’adapte à n’importe quel type d’escaliers. Tous ces modèles permettent de garantir l’autonomie des personnes âgées. Il suffit d’en choisir unen fonction du budget et des besoins de l’utilisateur.