Trucs et astuces

Obtenir un prêt immobilier sans apport : c’est possible ?

Obtenir un prêt immobilier sans apport : c’est possible ?
5 (100%) 1 vote

Si vous avez pour objectif d’acquérir une propriété, vous devriez savoir qu’il faut d’abord constituer un dossier d’emprunt. L’un des éléments clés demandés dans ce dossier est l’apport personnel que vous effectuez. Les banques seront plus enclines à vous accorder un prêt si le montant de cet emprunt est important. Toutefois, dans certaines situations, l’apport personnel peut être très faible, voire inexistant. Il est dans ces cas-là assez difficile d’obtenir le financement désiré pour votre investissement. On peut remédier à cette situation en suivant un certain nombre de règles que nous vous présenterons dans le présent article.

L’apport personnel, qu’est-ce que c’est ?

L’apport personnel est une certaine somme d’argent que détiennent les personnes qui désirent souscrire à un emprunt immobilier. Cette somme peut avoir différentes origines dont un héritage, une épargne, un fonds placé, une donation ou même un gain dans un jeu-concours. Ladite somme n’est considérée comme un apport que si l’emprunteur s’engage à l’utiliser pour le financement de son investissement immobilier.

La plupart des banques calculent l’apport personnel en fonction d’un pourcentage de l’emprunt total à effectuer. De plus, une hypothèque sur un bien immobilier déjà existant peut être considérée comme un apport personnel.

Conditions pour obtenir un prêt immobilier sans apport

Avant d’obtenir un prêt immobilier sans apport, les emprunteurs doivent respecter un certain nombre de conditions bien définies. Ils doivent principalement prouver leur capacité à rembourser le prêt ainsi que leur solvabilité. Ainsi, avant de vous lancer dans le processus d’un emprunt immobilier sans apport, vous devez tenir en compte les facteurs suivants :

Votre revenu

La plupart des banques vous demanderont des informations quant au montant de votre revenu dès le début du processus du prêt immobilier. Cela leur permet en effet d’évaluer les risques d’insolvabilité des différents clients. En plus de cela, attendez-vous aussi à fournir des informations sur la régularité du revenu. Vous devriez être capable de vous acquitter d’un prêt contracté sur le long terme.

Votre apport

Même si on parle ici de prêt immobilier sans apport, vous devez savoir que ce n’est pas exactement le cas. Vous devez en effet être en mesure de fournir un certain nombre de garanties afin de rassurer les banquiers.

Votre épargne

Le remboursement de l’emprunt est un enjeu majeur pour les banques. C’est pour cette raison qu’elle met un accent particulier sur l’épargne que vous possédez.

Votre profession

Les banques sont souvent réticentes à faire de gros emprunts à des personnes dont la profession n’est pas stable. Veuillez donc tenir en compte ce facteur dans votre processus de prêt immobilier.

Les dettes antérieures

Si vous avez déjà bénéficié d’une dette non soldée ou si vous avez un gros emprunt en cours, les banques pourraient être réticentes à vous accorder un prêt immobilier.

Afin de mettre en confiance la banque, vous pouvez décider d’ouvrir un compte courant chez elle.

Les aides publiques pour le prêt immobilier sans apport

Il arrive que l’État initie des programmes afin de stimuler le secteur de l’immobilier. Voici une liste non exhaustive de programmes auxquels vous pouvez avoir recours :

  • Prêt à taux zéro : c’est un prêt qui est octroyé sans taux d’intérêt
  • Prêt épargne logement (PEL) : ce prêt ne peut être débloqué qu’après quatre ans. Il s’agit d’une initiative pour permettre aux futurs investisseurs de bénéficier d’une prime versée par l’État
  • Prêt d’accession sociale (PAS) : il est destiné aux familles avec des revenus modestes. Vous pouvez obtenir un tel prêt pour financer la totalité de votre achat immobilier
  • Compte épargne logement (CEL) : il s’agit d’un crédit immobilier qui peut être obtenu à un taux d’emprunt préférentiel
  • Prêt conventionné immobilier classique : il est accordé par une banque ayant passé une convention avec l’État et peut donner droit à une aide personnalisée au logement
  • Aides personnalisées au logement : il s’agit des aides de la CAF ainsi que celles des régions
  • Prêt «Action Logement» : il s’agit de l’un des prêts les plus populaires dans le domaine de l’immobilier. Il consiste en un déblocage de la participation si vous êtes salarié.

Afin de jouir correctement de ces programmes, il est possible de les combiner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *