Quels sont les métaux précieux tendances en 2021 ?

Les conséquences des crises financières sont devenues si désastreuses que l’investissement dans les métaux précieux est passé d’option à nécessité. Mais comprendre l’importance d’investir dans les métaux précieux est une chose, savoir lequel choisir en est une autre. La question s’avère aujourd’hui d’autant plus ambiguë que les avis prolifèrent de partout avec des complexités qui ne facilitent point la tâche à l’investisseur. Nous vous présentons ici les quatre métaux précieux tendances et propices aujourd’hui à l’investissement.

L’or

métaux précieux tendances La valeur de l’or n’a véritablement jamais changé depuis la nuit des temps. Son charme semble éternel et l’admiration que les hommes lui vouent, immuable. Le métal jaune est le métal précieux le plus adulé de tous. Sa densité, sa malléabilité, sa brillance et sa ductilité le font passer toujours en premier dans l’industrie, en bijouterie ou en joaillerie. Aujourd’hui, la valeur de l’or se trouve au beau fixe. Son coût au gramme est d’environ 54 $. Si vous possédez des lingots ou des bijoux en or, c’est le moment propice pour en tirer profit. Il ne vous reste qu’à contacter un magasin spécialisé dans l’achat d’or.

Réciproquement, l’or se présente également comme l’un des actifs les plus intéressants aujourd’hui. La raison est que la demande ne cesse de croître pendant que les réserves mondiales en or s’épuisent de plus en plus. Toute chose qui lui donne plus de valeur. Investir dans l’or aujourd’hui, c’est non seulement sécuriser ses capitaux, mais c’est aussi être sûr de faire des profits alléchants.

L’argent

L’argent est l’un des métaux précieux les plus usuels. Il est apprécié pour ses nombreuses propriétés, principalement pour sa brillance, sa ductilité et sa malléabilité. De tous les métaux précieux, l’argent est celui qui possède la réflectivité ainsi que les conductivités électriques et thermiques les plus élevées. Par ailleurs, bien que plus facile à extraire que l’or, l’argent métal commence déjà aussi par se faire rare.

Le palladium

Le palladium fait partie du groupe du platine. Il est principalement utilisé pour lutter contre la pollution. Il est utilisé pour la purification de l’hydrogène ou pour le traitement des eaux souterraines. Le palladium est employé comme convertisseur catalytique pour transformer les gaz nocifs (tels que les hydrocarbures, le monoxyde de carbone ou l’azote des échappements d’automobiles) en substances moins néfastes.

Le palladium est également utilisé en électronique et en médecine pour les implants médicaux et les instruments dentaires. Tous ces domaines dans lesquels le palladium est utilisé ajouté à sa prédilection en joaillerie, le propulsent au-devant de l’argent, du platine ou de l’or. Le gramme du palladium coûte aujourd’hui plus de 72 $. Une situation qui fait affluer et à juste titre, tous les investisseurs vers ce métal.

Le platine

Malléable, ductile et ne s’oxydant pas à l’air, le platine est l’un des métaux précieux les plus chers au monde. Prisé en industrie, surtout en automobile et en électronique, le platine est également adoré en bijouterie et en joaillerie pour sa couleur et son esthétique. Habituellement au-dessus de l’or, le cours du platine a considérablement baissé ces dernières années. Mais avec l’accroissement de sa demande en automobile, aux fins de répondre aux mesures contre la pollution, le platine se relève progressivement de sa mauvaise passe et commence par sérieusement sonner les investisseurs.