Artisanat

Les arnaques du dépannage à domicile dénoncées par la DGCCRF

Les arnaques du dépannage à domicile dénoncées par la DGCCRF
Rate this post

Les arnaques du dépannage à domicile dénoncées par la DGCCRF

Les serruriers sont en colère car ils se sentent encore attaqués par la récente étude de la DGCCRF. Cette autorité dénonce en effet les agissements coupables de certains professionnels indélicats et c’est ainsi l’occasion pour la DGCCRF mais aussi pour les serruriers de proximité de dénoncer ces abus de faiblesse tout en redonnant les principaux conseils pour les éviter.

Un constat alarmant pour les professionnels du dépannage à domicile dont les serruriers

Les serruriers, comme tous les professionnels du dépannage à domicile, sont une fois de plus montrés du doigt par une récente publication des chiffres de 2017. La direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) met souvent en garde, depuis plusieurs années, sur les arnaques qui sont constatées en la matière. A chaque publication, les serruriers se sentent dévalorisés et agressés, car ils sont concernés par des agissements de professionnels indélicats. La DGCCRF a dévoilé qu’en 2017, les plaintes liées aux arnaques au dépannage à domicile avaient encore augmenté de 7 %. En outre, l’administration tant redoutée par les artisans soulignent que 54 % des contrôles effectuées ont fait l’objet de sanctions et/ou de P.V.

Si personne ne peut nier les agissements de professionnels indélicats, les serruriers se mobilisent pour demander à ce que la généralisation ne dégrade pas l’image de toute une profession. Le serrurier de Paris ou l’entreprise de serrurerie de Bordeaux veulent affirmer leur professionnalisme et leur éthique au quotidien, en s’associant à ces dénonciations d’agissements coupables. La profession, comme toutes celles liées au dépannage à domicile, veut même s’allier aux actions des autorités publiques pour (re)crédibiliser leur métier.

Des factures de serrurerie au montant exagéré, des plaintes de plus en plus nombreuses

Le rapport de la DGCCRF souligne ainsi des changements de serrure, facturés à plus de 6 ou 7.000 euros. Il est dénoncé les agissements coupables de ces entreprises. Certaines n’hésitent pas à inonder les boites aux lettres des prospects, en promettant des tarifs imbattables. La DGCCRF explique qu’une fois le client attiré, ces entreprises vont alors augmenter les factures en se servant d’éléments aussi fallacieux qu’erronés. Il s’agira par exemple de procéder à une étude de faisabilité ou d’alourdir la note pour une serrure spécifique ou pour une contrainte technique demandant des travaux supplémentaires.

Les serruriers indélicats profitent de la vulnérabilité de leurs clients. En effet, ces derniers sont souvent confrontés à ce type d’agissements lorsqu’ils ont appelé le serrurier pour une urgence serrurerie. Ainsi, lorsqu’ils perdent leurs clés, leur priorité consistera à faire ouvrir cette porte d’entrée pour pouvoir pénétrer dans leur domicile. Le stress causé par ce type de situation rend les usagers plus vulnérables et les serruriers indélicats peuvent alors entrer en action, d’autant plus qu’ils ont eu le temps de se préparer et de roder leur argumentaire.

Comment déjouer les pièges et se rassurer quand on doit choisir un serrurier ?

On le répète souvent, mais il est préférable de faire le choix de son serrurier avant même d’en avoir besoin. Cela reste la meilleure solution pour pouvoir vérifier les compétences de ce dernier, l’expérience de ce professionnel mais aussi de s’assurer que les tarifs pratiqués sont conformes à ceux du marché. Il faut donc se méfier des tracts publicitaires et retrouver les atouts du traditionnel bouche à oreille. Aujourd’hui avec Internet, on peut tous accéder à des informations en quelques clics, alors il ne faut pas se priver de cette possibilité.

C’est également l’occasion pour la DGCCRF de souligner, que les serruriers comme tous les professionnels du dépannage à domicile sont tenus de vous informer sur les tarifs et sur les règles de facturation. Les tarifs du serrurier doivent vous être connus avant même que vous ayez à vous décider. Cette information ne doit pas se limiter au seul taux horaire du serrurier mais doit vous indiquer les règles de calcul des éventuelles majorations ou encore des frais de déplacement. Dans tous les cas, et quelle que soit la nature des travaux que vous souhaitez confier à l’entreprise de serrurerie, vous pouvez aussi toujours demander un devis à votre serrurier, et ce dernier ne pourra jamais vous refuser l’établissement de ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *