Le commerce équitable enfin l’achat responsable

commerce equitableDepuis quelques années, le commerce équitable suscite un véritable engouement auprès des consommateurs. Le principe : permettre, de manière durable, de développer des coopératives d’artisans des pays du sud en intégrant leurs produits sur le marché des échanges mondiaux. Du commerce social qui bannit toute forme de profit et prône l’équilibre des flux marchands.

Les producteurs des pays en voie de développement et les consommateurs y trouvent tous deux un avantage certain. Le consommateur, de plus en plus préoccupé par l’environnement, se soucie des conditions de production et de commercialisation des produits qu’il achète. Pour les producteurs, une juste rémunération de leur travail est assurée en « échange » du respect fondamental des Droits de l’Homme tel que l’interdiction de faire travailler des enfants ou le travail forcé. Une démarche solidaire qui débouche sur une consommation plus responsable et surtout mieux définie. Le consommateur sait exactement d’où viennent les produits et les producteurs savent où ils seront exportés, à l’inverse des circuits de production habituels qui nous renseignent de manière vague et floue sur ces étapes.

Max Havelaar est une des marques les plus connues engagée pour le commerce équitable. Fêtant en 2017 ses 29 ans d’existence, cette association à but non lucratif cherche à sensibiliser les acteurs économiques sur la nécessité de leurs actions. Le secteur de l’alimentation est majoritaire couvert : épicerie (thé, café), boissons (jus de fruits), fruits et légumes (bananes, ananas) et même des vêtements fabriqués avec du coton issu du commerce équitable. Le prise de conscience prend peu à peu de l’ampleur, à nous d’y contribuer, à notre échelle.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *