Malgré les bactéries, s’embrasser est bon pour la santé

baiserLa bouche est un milieu abritant des centaines de bactéries en tous genres. Lors d’un « frenck kiss », ces dernières sont échangées par dizaines de millions. Pour autant, un tel acte est bénéfique pour la santé, et à plus d’un titre.

80 millions de bactéries

La bouche renferme quelques sept cents bactéries, aussi bien dans la salive que sur la langue. Une étude scientifique réalisée aux Pays-Bas et publiée par la très sérieuse revue Microbiome met ainsi en évidence que, lors d’un baiser avec la langue d’une dizaine de secondes, ce sont a minima 80 millions de ces organismes microscopiques qui sont ainsi échangés entre les deux partenaires.

Mieux, si l’on compare la composition bactérienne de la salive de l’un et de l’autre avant tout contact, elle est naturellement différente. En revanche, ce résultat change du tout au tout quand on analyse la salive d’un couple s’embrassant une dizaine de fois par jour. Celle-ci devient identique chez l’un et l’autre. En revanche, les micro-organismes restent différents sur la langue.

Les bénéfices pour la santé

Avec un échange de 80 millions de bactéries à chaque « french kiss », on pourrait croire que le risque d’attraper une maladie est plus élevé. Et pourtant, c’est tout le contraire. En effet, s’embrasser avec la langue permet de renforcer ses défenses immunitaires de manière générale, ce qui a maintes fois déjà été démontré par différentes études scientifiques durant les dernières décennies. Une nouvelle qui devrait enchanter les Parisiens à la vie intime nettement plus frivole que celle du reste des Français.

En outre, s’embrasser régulièrement permet de manière générale de développer l’estime de soi, de brûler des calories, de réduire le stress quotidien, de booster la libido, de surtout d’être heureux ou heureuse. En effet, embrasser une personne que l’on aime provoque la libération dans l’organisme de trois hormones procurant une sensation de bien-être, la sérotonine, la dopamine et l’ocytocine. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si cette dernière est surnommée « hormone de l’amour ».

Enfin, rappelons que s’embrasser est un comportement propre aux humains pratiqué par quasiment toutes les cultures.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *